Points clés

Les patients de la catégorie à faible risque peuvent être gérés efficacement en soins primaires. Le succès de cela dépend de l'obtention d'un certain nombre de choses simples dès le début.

Faire une ÉVALUATION GLOBALE :
  • biomédicale (physique)
  • psychologiques (détresse)
  • sociale (impact)
RÉPONDRE DE MANIÈRE EXPLICITE aux préoccupations et aux attentes des patients. Assurez-vous bien d'y répondre lorsque vous préparez le plan de soins.

Utilisez l'OUTIL START BACK pour vous aider à identifier et à surmonter les obstacles psychosociaux à la récupération.

ÉVITEZ LES ÉTIQUETTES diagnostic inutiles (arthrose, rupture du disque, dégénérescence, ...).

PROMOUVOIR L'AUTO-GESTION est une priorité.

Réfléchissez bien avant de réaliser un bilan ou d'adresser des patients présentant une lombalgie simple, c'est rarement bénéfique.

Contenu de la consultation

  1. Un bon interrogatoire pour faire le diagnostic et pour la prise de contact avec le patient

  2. Examen clinique spécifique

  3. Exclure les drapeaux rouges

  4. Utiliser l'outil STarT Back pour étayer le jugement clinique

  5. Explications, éducation, réassurance, prendre en charge la détresse, conseils

  6. Traitement antalgique : optimiser le contrôle de la douleur, mais éviter l'utilisation inappropriée de médicaments

  7. Promotion de l'activité physique

  8. Étayez votre explication avec des conseils sous forme écrite et visuelle

  9. Gardez l'esprit ouvert et revoyez le diagnostic si le problème de dos est persistant - examiner les aspects physiques, psychologiques et sociaux

Sources

MISE A JOUR

La dernière modification de cette page date du 10 avril 2017.

Copyright © 2016 par Pierre Margulies
logo